ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Armée traque le GSPC en Kabylie

 
Les forces de l’Armée nationale effectuent une importante opération de ratissage dans la commune de Aït Yahia Moussa en Kabylie.
mercredi 13 juin 2007.

Les soldats de l'ANP traquent les terroristes en Kabylie Des troupes au sol appuyées par la cavalerie blindée et par une escadrille d’hélicoptères ont ciblé la région autour de Bouhrane en Kabylie. Selon nos sources, ce serait un groupe armé qui aurait été signalé, avant-hier soir, par la population, ce qui a donné lieu, aussitôt, à un violent accrochage entre le groupe précité et les forces de l’ordre renforcées par des éléments de la cavalerie blindée et des hélicoptères. L’opération de ratissage, qui a mobilisé d’importants effectifs de l’armée, était toujours en cours durant la soirée d’hier. Des pilonnages ont été entendus depuis Tizi Ouzou dans la matinée d’hier. Des candidats au baccalauréat ont, d’ailleurs, été quelque peu surpris et certains pensèrent à l’explication d’une éventuelle bombe en ville. Les candidats ont eu droit à une petite panique, heureusement vite pris en main par les surveillants et le personnel d’encadrement.

Ces diverses sorties des forces de l’ordre, ciblant les massifs forestiers de Kabylie, sont venues, fort à propos, pour essayer d’éliminer ou, à tout le moins, réduire les groupes signalés ici et là et qui seraient derrière les coups de main perpétrés ces jours derniers. L’armée appuyée aussi bien par les forces de la police que par la garde communale et d’autres services de sécurité tend à sécuriser la région et ramener un peu de sérénité dans l’esprit des gens apeurés depuis ces attentats, notamment ceux ayant visés la gare routière. A ce propos, il semble que le bus ayant transporté l’engin explosif, hier, était certes de Boghni mais l’engin aurait été placé dans le bus lors de l’un des voyages qu’il effectuait entre Tizi Ouzou et Rouïba.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression