ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Espagne et l’Algérie coopèrent contre le terrorisme

 
Dans la perspective d’une plus grande coopération entre l’Algérie et l’Espagne dans la lutte contre le terrorisme, des magistrats des deux pays tiendront un séminaire à Madrid.
jeudi 14 juin 2007.

L'Algérie coopère avec l'Espagne dans l'antiterrorisme La délégation algérienne, composée de présidents de cour, de présidents de chambre dans des cours d’appel et de procureurs généraux, est conduite par M. Mohamed Boucena, conseiller à la Cour suprême. Lors de ce séminaire, organisé par les ministères de la Justice algérien et espagnol, les participants présenteront des exposés sur tous les aspects liés à la législation antiterroriste en Algérie et en Espagne. Ces exposés aborderont, entre autres thèmes, la définition légale du terrorisme et les mesures légales, en matière de droit pénal substantif, contre les sociétés et entités collectives d’appui ou de financement des organisations terroristes. Le terrorisme international et sa géographie, le profil criminologique du terroriste, le trafic international d’armes, l’organisation des tribunaux et le droit procédural en Algérie et en Espagne seront également examinés durant la rencontre.

Le chef de la délégation algérienne, M. Mohamed Boucena, a déclaré à l’APS que le séminaire a pour objectif de renforcer la coopération algéro-espagnole dans la lutte contre le terrorisme à travers l’échange d’expériences tant au niveau interne qu’international. “Il s’agit d’un échange d’expériences et d’informations utiles” pour les deux parties, a affirmé M. Boucena qui a souligné “l’efficacité” de la coopération algéro-espagnole en la matière. “L’Algérie a une expérience reconnue internationalement dans la lutte contre le terrorisme, et l’Espagne peut aussi apporter son expérience dans l’utilisation des moyens technologiques modernes dans cette lutte”, a-t-il précisé. Il a formulé le vœu que la coopération que l’Algérie a établie avec l’Espagne s’élargisse à d’autres pays européens dans les domaines de l’extradition, de l’information et de la lutte contre le financement du terrorisme et le crime organisé. M. Boucena a observé par ailleurs que ce séminaire, le 3e à être organisé entre les deux pays, a pour but de faciliter et de coordonner la mise en œuvre des conventions bilatérales.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté