ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie pourrait adopter le week-end universel

 
Le débat sur le retour du week-end universel en Algérie a resurgi à l’initiative du Forum des chefs d’entreprises qui soutient le projet pour ses retombées économiques.
jeudi 14 juin 2007.

Le FCE est favorable au week-end universel en Algérie Une enquête du FCE (représentant le patronat en Algérie) effectuée auprès d’entreprises étatiques comme privées fait apparaître des pertes annuelles qui se chiffrent en millions de dinars pour les sociétés algériennes qui ne travaillent réellement que trois jours sur sept dans la semaine (lundi, mardi, mercredi). L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), syndicat inféodé au pouvoir, s’appuie sur le ait que les entreprises dépendent des échanges avec les partenaires étrangers, européens en particulier, pour demander le retour au samedi-dimanche.

En Algérie, le retour au week-end universel, problème vieux de vingt ans, a de tout temps buté sur l’opposition des milieux islamo-conservateurs pour qui le repos du jeudi-vendredi fait partie des "constantes identitaires nationales". On observe cependant une légère évolution dans la position des islamistes modérés, qui commencent à se rendre à la raison économique. Le président Abdelaziz Bouteflika, en dépit de la pression exercée sur lui, a toujours refusé de trancher cette question, considérant qu’il s’agit d’un clivage de plus dans la société algérienne, en proie aux divisions idéologiques.

Synthèse de Ahlem, www.algerie-dz.com
D’après AP