ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les producteurs de lait en Algérie obtiennent gain de cause

 
L’Etat annonce le versement prochain des subventions au profit des producteurs de lait en Algérie après plusieurs mois d’attente.
samedi 23 juin 2007.

La crise du lait en Algérie en voie d'être résolue Une réunion s’est tenue le jeudi 21 juin 2007 au siège de la Badr, regroupant le président de la Badr, Djebbar Boualem, et le président de la Cipa, Mehenni Abdelaziz ainsi que leurs proches collaborateurs, indique un communiqué de la Cipa parvenu hier à la rédaction. Enfin, la feuille de route arrêtée au niveau de la chefferie du gouvernement trouve un début d’exécution sur le terrain et ce, après plusieurs réunions interministérielles (Finances, Commerce, Agriculture) ; réunions qui ont permis au préalable de débloquer du Trésor public un montant de 4 milliards de dinars ; de transférer ce montant sur un compte spécial ouvert auprès de la Badr ; de donner mandat à la Badr et à la Cipa pour gérer cette opération de distribution de la compensation au profit des producteurs de lait en Algérie.

Les deux présidents ont convenu ce qui suit : l’agence Badr d’El-Harrach est chargée de l’opération de paiement. Un compte bancaire est ouvert à son niveau, il est déjà alimenté. Les dossiers des producteurs de lait bénéficiaires de la subvention en Algérie seront acheminés par la Cipa vers l’agence Badr d’El-Harrach, qui procédera à la réception des dossiers et au paiement. Une convention Cipa-Badr a été mise en place, définissant ainsi les procédures et les missions des deux parties. L’opération connaîtra un début d’exécution le dimanche 24 juin 2007, les dossiers étant déjà ficelés au niveau de la Cipa pour les mois de mars et avril 2007.

Synthèse de Ahlem, www.algerie-dz.com
D’après Liberté