ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Air Algérie veut un accord avec les Etats-Unis

 
La compagnie Air Algérie ambitionne de signer un accord Open Sky avec les Etats-Unis pour se renforcer sur les long-courriers après le lancement du vol Alger-Montréal.
lundi 2 juillet 2007.

Air Algérie mise sur les longs courriers Il pourrait se concrétiser par l’ouverture prochaine d’une liaison directe entre Alger et la capitale économique américaine, New York. M.Mohamed Maghlaoui, ministre des Transports, a évoqué, en début de semaine, avec M. Robert S. Ford, ambassadeur des Etats-Unis à Alger, un possible accord Open Sky Algérie-USA. L’état d’avancement des discussions relatives à cet accord, a été passé en revue. Le premier cycle de négociations avec les Américains s’était déroulé en 2003 à Washington. Cet accord devrait faciliter l’ouverture réciproque de dessertes et développer leurs échanges commerciaux hors hydrocarbures. Il facilitera, en outre, l’ouverture d’une liaison aérienne avec New York, la première ville à relier éventuellement l’Algérie à la première puissance mondiale. L’Open Sky est synonyme d’une libéralisation réciproque des marchés aériens. Il permet aux compagnies aériennes des deux pays signataires de desservir n’importe quelle route aérienne sans limitation de capacité ni de fréquence.

L’Algérie vise, par ailleurs, la conclusion d’un accord similaire (Open sky) avec les pays maghrébins dont le marché est supposé être intégré. Il va sans dire qu’un « deal » pareil, doit être profitable à tous et prendre en charge, selon la vision algérienne, les intérêts de chacune des compagnies de la région qui opèrent dans un cadre concurrentiel. La 11e session du conseil des ministres des Transports des cinq pays de l’Union du Maghreb arabe (UMA) avait chargé, en mars dernier, la commission des transports aériens d’examiner la faisabilité de la libéralisation du transport aérien au sein de l’espace maghrébin, avec comme date butoir, l’année 2008. L’absence d’un Open Sky maghrébin, revient à livrer ce marché prometteur, à plus d’un titre, aux compagnies européennes qui sont les seules à disposer de l’ensemble des destinations maghrébines. L’Extrême-Orient intéresse aussi Air Algérie. Les négociations sont à un stade avancé avec la partie chinoise pour l’ouverture d’une ligne directe Alger-Pékin avant la fin de l’année.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression