ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie poursuit la bataille contre le terrorisme

 
La lutte contre le terrorisme en Algérie se poursuivra jusqu’à son éradication selon le ministre de l’intérieur Yazid Zerhouni.
lundi 2 juillet 2007.

Zerhouni s'exprime sur la lutte contre le terrorisme islamiste en Algérie S’exprimant, hier, en marge de la cérémonie de sortie de promotion des agents de l’ordre public de l’Ecole de police de Aïn Benian, le ministre a fait un constat préliminaire. « La situation sécuritaire en Algérie n’est pas pire qu’auparavant. Bien au contraire, elle s’est améliorée », constate le ministre. Les services de sécurité continuent, estime-t-il, à enregistrer des progrès dans la lutte antiterroriste. « Les forces de sécurité et de l’Armée nationale populaire (ANP) ont marqué des points très importants ces derniers temps », dit-il. Preuve en est, plusieurs groupes ont été arrêtés. Sans revenir trop loin en arrière, le ministre s’est contenté de rappeler les derniers attentats. « Il y a eu d’abord le démantèlement de l’essentiel du groupe qui avait procédé aux attentats à la bombe à Tizi Ouzou, Boumerdès et Alger, et récemment, 12 éléments ont été neutralisés du côté de Khemis El Khechna (entre les wilayas de Blida et de Boumerdès) », avance M.Zerhouni.

Il ajoutera, en outre, que plusieurs autres terroristes qui ont tenté de se déplacer de Boumerdès et Tizi Ouzou vers Jijel et Béjaïa ont été neutralisés. Ce n’est pas tout. Même le dernier élément qui activait encore dans les maquis de Saïda a été tué. Le ministre estime que « ce sont là de bonnes nouvelles ». Surtout que l’essentiel du groupe, à l’origine des attentats du 11 avril, a été démantelé. Dans ce sillage, M.Zerhouni a révélé que les éléments neutralisés ont « fourni beaucoup d’informations. Ce qui a permis, évidemment, aux services de sécurité d’avancer dans d’autres opérations ». Tout en exprimant sa satisfaction, le ministre reconnaît, néanmoins, que la bataille contre le terrorisme en Algérie n’est pas définitivement gagnée. « Ce grand succès dans la lutte antiterroriste ne veut, en aucun cas, dire que ce phénomène est jugulé définitivement », remarque le premier responsable de l’administration. Ce dernier a saisi l’occasion pour appeler à plus d’efforts et davantage de vigilance.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression