ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’armée traque les salafistes d’Al-Qaida en Kabylie

 
L’armée poursuit la traque des terroristes d’Al-Qaida en Kabylie où pas moins de quatre islamistes armés auraient été éliminés.
lundi 2 juillet 2007.

Les chefs du GSPC se cachent en Kabylie Selon le journal l’Expression, le vaste ratissage opéré par l’armée dans les maquis de Kabylie s’est soldé par la destruction de trois caches, dont une servait d’atelier de fabrication de bombes artisanales, et la récupération de fusils automatiques de type kalachnikov.

C’est un nouveau coup de pied dans la fourmilière de l’ancien Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) que viennent de donner les unités de l’armée en déclenchant simultanément des opérations à Khemis El Khechna et Meftah, zone faisant la jonction entre Boumerdès (50km à l’est d’Alger) et Blida (50km à l’ouest d’Alger), réputée infestée par des éléments salafistes.

Les militaires ratissent également le massif forestier du maquis de Bouira (120km à l’est d’Alger) et les environs d’Aïn El Hammam (150km à l’est d’Alger) et de Béjaïa (260km à l’est d’Alger) pour tenter d’éliminer les terrorites d’Al-Qaida au Maghreb Islamique (ex-GSPC).

Synthèse de Rayane
D’après AP