ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Zidane et Nasri aiment l’Algérie

 
Les stars Zinedine Zidane et Samir Nasri aiment l’Algérie et le font savoir à travers des mots simples mais forts en émotions.
mardi 3 juillet 2007.

Zinedine Zidane retournera en Algérie A l’occasion de la Danone Nations Cup, coupe internationale des benjamins, Zidane est arrivé sur la pelouse de Gerland alors que l’Algérie était sur le terrain. Le journaliste lui a demandé si sa venue à ce moment précis était « un clin d’œil pour l’Algérie ? » « Non, c’est un hasard. Mais c’est plutôt sympa d’avoir pu voir le match. » Le chroniqueur sportif lui a alors rappelé qu’il n’avait pas pu venir lors des matches de barrage qui se sont déroulés à Béjaïa, en Kabylie, et lui a demandé s’il comptait revenir en Algérie. Dans sa réponse, on sent comme toujours une vraie envie : « C’était un rêve pour moi de revenir sur la terre de mes parents. Comme vous le dites, je n’ai pas pu venir voir ces matches. Mais c’est sûr, un jour, je reviendrai en Algérie. » (Entretien complet sur sport24.com).

Sur un autre site internet, celui qu’on présente comme l’héritier de Zizou, le très jeune Marseillais Samir Nasri est interrogé sur le pays de ses ancêtres, l’Algérie, proche et lointaine pour lui : « En fait, l’Algérie est le pays d’origine de mes grands-parents. Moi, je suis né en France et mes parents aussi. Les parents de mon père sont de Constantine, ceux de ma mère de Biskra. » Fils de la troisième génération, la jeune pousse du foot mondial dit simplement : « L’Algérie, c’est très important pour moi. Je ne sais pas quand, mais je voudrais y aller, histoire de me ressourcer, voir du monde, découvrir le pays et les gens. C’est un souhait et un projet. » Il évoque une première visite du pays, il y a bien longtemps (« Oui, mais ça remonte à loin, quand j’étais très jeune »), soulignant avec insistance que sa vie est ici, en France, par la force de l’histoire de l’émigration : « J’ai encore de la famille là-bas, mais pas de contacts particuliers. Je serais sans doute reparti, mais y compris mes grands-parents vivent ici. Donc, vivre en France avec l’ensemble de mes attaches rend le voyage quelque peu difficile. Cela dit, je compte bien y aller un jour. »

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan