ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les résultats du bac 2007 en Algérie encourageants

 
Les résultats du bac 2007 en Algérie publiés hier dans les écoles algériennes, indique un taux de réussite de 53,27%, soit 278 031 nouveaux bacheliers.
vendredi 6 juillet 2007.

Les résultats du bac 2007 Algérie publiés hier Le ministère a enregistré, à travers les résultats du bac 2007 en Algérie, une "nette" amélioration qualitative des résultats, avec un nombre de reçus avec mention de 67.569, soit 32,61% par rapport aux admis. Cette année, ils étaient pas moins de 699 695 candidats à l’échelle nationale à s’être présentés à l’examen du bac 2007, qui s’est déroulé du 9 au 13 juin. Un chiffre « considérable » et sans précédent dans l’histoire de l’Algérie « eu égard aux grands développements que connaît le secteur de l’éducation et de l’enseignement en Algérie », a indiqué le ministre de l’Education nationale lors de la conférence nationale des directeurs de wilaya de l’éducation, tenue le 9 avril dernier à Alger. Parmi ces candidats, 436 624 sont scolarisés (62,40%) et 263 071 libres (37,60%), soit une augmentation du nombre de candidats libres de 121 727 (86,12%) par rapport à l’année précédente. Le nombre de candidats de l’enseignement secondaire général est de 653 086 (93,34%) alors que 46 609 élèves (6,66 %) de l’enseignement technique se sont présentés à ces épreuves. 293 771 candidats (41,99%) et 405 924 candidates (58,01%) ont composé pour cet examen.

Il a été enregistré une augmentation du nombre d’inscrits en 2007 de 140 219 candidats (25,06%) par rapport à 2006. Le nombre de candidats scolarisés a, lui aussi, augmenté de 18 492 candidats (4,42%). Ce taux donné par notre source s’expliquerait par les réformes entreprises ces dernières années par le ministère de l’Education. Dans le même contexte, il est à rappeler que le ministre de l’Education nationales qui défendait bec et ongles ces réformes, a été obligé de les revoir surtout en ce qui concerne le passage à la 1er année secondaire. Puisque sur instruction du président de la République, le coefficient du BEM sera égal à celui de la moyenne annuelle, applicable pour cette année pour les recalés, alors qu’il était de 3.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après la nouvelle république