ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le nord de l’Algérie touché par une tempête

 
L’ouest et le centre de l’Algérie ont été touchées par une tempête avec des vents violents qui auraient atteint plus de 100 km/h par endroits, causant d’importants dégâts.
lundi 9 juillet 2007.

Forte tempête en Algérie Les régions de l’ouest et du centre de l’Algérie ont été secouées, samedi soir, par une grosse tempête. Les habitants ont été surpris par un vent violent dépassant les 100km/h. Les rafales de vent ont causé l’effondrement de plusieurs habitations faisant de nombreux blessés légers, selon les services de la Protection civile. Dans la wilaya d’Alger, le lieutenant Bakhti, chargé de la communication à la Protection civile pour la wilaya, indique à L’Expression que 48 interventions dont la plupart pour déracinement d’arbres et chute de câbles électriques ont été effectuées entre 22h et 3h du matin. Les vents ont causé l’effondrement de deux baraques à Chéraga et à la cité 500 Logements (commune de Baïnem), faisant un blessé léger.

Dans la wilaya de Aïn Defla, des infiltrations d’eaux pluviales ont été enregistrées au niveau de 13 habitations dans les cités El Markab et Kambo, en plus de l’effondrement d’un mur de 40 mètres de longueur à la zone industrielle. La wilaya de Médéa n’a, également, pas été épargnée par les dégâts causés par les vents violents. Cependant, on ne signale aucune perturbation de la navigation aérienne. Ces vents qui ont soufflé pendant près de 45 minutes ont atteint une vitesse maximale de 110km/h à 21h30 durant la nuit de samedi à dimanche au niveau des régions centre du pays, notamment à Alger et ses environs, indiquent les services de l’Office national de météorologie (ONM). Il s’agit, selon l’Office, d’une situation exceptionnelle pour l’Algérie. « Ces rafales sont dues à une dépression qui a marqué les régions situées entre El-Bayadh et Tiaret, avant de se déplacer vers les régions nord, accompagnée de vents sud-ouest chargés de sable et d’air chaud », précise l’ONM. Des nuages orageux se sont formés, suite à cette dépression, notamment sur les régions de Saïda, Miliana, Tiaret, El Bayadh, Mostaganem, Médéa, Boussaâda et Alger.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression