ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et l’Espagne veulent renforcer leur coopération militaire

 
La coopération militaire entre l’Algérie et l’Espagne devrait être au coeur de la visite du général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah à Madrid.
mardi 10 juillet 2007.

L'Algérie pourrait acheter des armes à l'Espagne Sur invitation du général d’armée Don Felix Sanz Roldan, chef d’état-major de la Défense espagnole, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), effectue, depuis hier, une visite officielle en Espagne, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale. D’après la même source, ce déplacement, qui intervient en réciprocité à celui effectué en Algérie, en janvier 2005, par le chef d’état-major de la Défense espagnole, s’inscrit dans le cadre de “la poursuite du développement des relations de coopération militaire bilatérales et permettra aux deux parties d’examiner les questions d’intérêt commun”.

Il y a lieu de noter qu’il s’agit là d’une initiative espagnole pour donner un nouvel élan à ses rapports avec l’Algérie dans le domaine militaire, pratiquement réduits à leur plus simple expression, en raison des relations ternes entre Alger et Madrid depuis l’arrivée du socialiste Jose Luis Rogrigues Zapatero au pouvoir. En effet, l’alignement sur les thèses marocaines dans le dossier du Sahara occidental du gouvernement de Zapatero a refroidi considérablement les relations algéro-espagnoles, qui étaient au beau fixe durant la période de Jose Maria Aznar à la tête de l’Exécutif espagnol. Depuis le départ de ce dernier, le patron du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) au pouvoir n’a rien fait pour améliorer les relations entre les deux parties, en dépit des tentatives du souverain espagnol, le roi Juan Carlos de Bourbon 1er, qui essayait, à chaque fois, de rectifier le tir par ses prises de position beaucoup plus neutres.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté