ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie de nouveau ciblée par Al-Qaida

 
Les terroristes d’Al-Qaida en Algérie ont attaqué un cantonnement de l’armée avec un camion piégé faisant 10 morts et 35 blessés parmi les militaires.
jeudi 12 juillet 2007.

Les terroristes frappent de nouveau en Algérie Les terroristes ont, semble-t-il, étudié minutieusement leur coup puisque, rapportent nos sources, c’est un camion frigorifique, selon certains, de type Saviem plateau selon d’autres), appartenant à un commerçant de la région qui alimentait le camp en denrées alimentaires, qui a été utilisé pour perpétrer l’attaque. En effet, il semblerait que les terroristes de l’ex-GSPC, ont intercepté tôt dans la matinée le camion en question et l’ont bourré d’explosifs. D’autres sources parlent par contre d’un camion autre que celui qui approvisionne habituellement le cantonnement, mais presque similaire, qui aurait été utilisé pour tromper la vigilance des militaires qui avaient l’habitude de voir un camion identique pénétrer à l’intérieur de leur base, située près de Lakhdaria dans le nord de l’Algérie.

Vers 7h45 du matin, le camion piégé, conduit par un kamikaze, se dirige vers le cantonnement de l’armée, installé, faut-il le souligner, depuis 1994 pour sécuriser la région connue pour être le fief de l’ex-GSPC durant la décennie noire qu’a vécue notre pays. Arrivé devant le poste de police et au moment où les militaires s’apprêtaient à vérifier le camion, le terroriste a déclenché la charge explosive qui a été entendue à des kilomètres à la ronde. Immédiatement après, l’alerte a été donnée et les premières victimes parmi les militaires sont évacuées sur l’hôpital de Lakhdaria, situé à quelques minutes seulement du lieu de l’attentat. Il était hier impossible d’accéder aux alentours du lieu-dit « Copawi » où est implanté le cantonnement de l’armée. Aucun journaliste ni photographe n’a été autorisé à approcher l’endroit. Des barrages de l’armée et de la gendarmerie ont été installés, interdisant à quiconque d’accéder au lieu de l’attentat.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran