ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Maroc veut coopérer avec l’Algérie dans l’antiterrorisme

 
Le roi du Maroc Mohamed VI a exprimé le souhait de son pays de coopérer avec l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme.
samedi 14 juillet 2007.

Le Maroc et l'Algérie vont coopérer dans la lutte contre le terrorisme Dans une lettre adressée au président Abdelaziz Bouteflika, le roi a souligné que le “Maroc, roi et peuple, s’associe à l’Algérie voisine, à sa direction déterminée sous votre sage conduite et à son peuple courageux et paisible, notamment les familles des victimes innocentes, dans cette épreuve suite à cette agression abjecte”, Mohammed VI a mis l’accent sur “sa ferme condamnation de cette agression terroriste odieuse qui a visé à porter atteinte à la stabilité et la quiétude de votre pays”. Partant du constat que “la paix et la stabilité de l’Algérie voisine, avec laquelle nous veillons à entretenir des relations de bon voisinage permanent, fait partie intégrante de la sécurité du Maroc”, le roi du Maroc a affirmé “sa disposition permanente en faveur d’une coopération bilatérale solide, d’une mobilisation de toutes nos énergies et de la conjugaison de tous nos efforts pour extirper le terrorisme de notre région, partant du fait qu’il représente le premier danger qui menace sa stabilité et son engagement total pour vaincre les bandes criminelles du terrorisme”.

Mettant en exergue “les liens solides de fraternité historique ancestrale qui unissent les deux pays, les grands espoirs qu’ils nourrissent pour un avenir radieux dans le cadre de l’unité et de l’intégration maghrébine”, Mohammed VI indique qu’ils “font de nos deux pays, qui constituent deux piliers fondamentaux parmi ses cinq membres - comme le souligne le hadith du Prophète -, un seul corps qui, quand l’un de ses organes souffre, le reste du corps en subit fièvre et insomnie”. Poursuivant, il ajoutera que “c’est également le cas du terrorisme ignoble que récusent notre religion islamique et toutes les valeurs universelles et les chartes internationales”. Aussi, le souverain alaouite se dira convaincu que “ces actes suicidaires, résidus du terrorisme, ne feront que consolider la détermination de votre peuple - connu pour sa bravoure et sa ferme volonté -, sous votre conduite éclairée, à y faire face et à aller de l’avant pour davantage de progrès et de prospérité pour le peuple algérien frère dans le cadre de ce que vous avez accompli pour votre peuple pour la paix, la sécurité, la réconciliation et l’entente”. Il ne fait aucun doute qu’une collaboration réelle et efficace entre les services de sécurité algérien et marocain viendra à bout du fléau dévastateur, à l’état résiduel en Algérie, mais qui semble prendre des proportions démesurées comme l’indique la hausse de l’alerte au Maroc ces derniers jours.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après Liberté