ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie-Maroc : la frontière de tous les trafics

 
La frontière entre l’Algérie et le Maroc est utilisée par les trafiquants pour s’adonner à divers types de contrebandes dont celle des carburants.
dimanche 29 juillet 2007.

Du carburant saisi à la frontière entre l'Algérie et le Maroc La contrebande sur les frontières notamment celle entre l’Algérie et le Maroc continue à occasionner d’énormes pertes à l’économie nationale. Selon le communiqué publié, hier, par les services de la Gendarmerie nationale, ce sont un peu plus de 30 000 litres de mazout qui ont été récupérés durant la semaine écoulée et ce, au niveau des différentes frontières du pays. C’est au niveau des frontières du Sud algérien que la plus grosse prise de carburant a eu lieu. Le 16 juillet dernier, les gendarmes ont intercepté deux camions. À leur bord se trouvaient 13 680 litres de carburant. Les gendarmes y ont également découvert 41 bouteilles de gaz butane, 9 réfrigérateurs, 60 tapis et 13 matelas. Un des contrebandiers a été intercepté par les services de la gendarmerie, tandis que ses complices ont réussi à prendre la fuite.

Les frontières entre l’Algérie et le Maroc sont également un tremplin pour la contrebande, notamment de carburant. En effet, le 24 juillet dernier, 1 200 litres de mazout ont été récupérés par les éléments de la brigade de Gendarmerie nationale de Bir El-Ater, dans la wilaya de Tébessa. Le même jour, les gardes frontières d’El-Meridj et de l’Ouenza, également dans la wilaya de Tébessa, ont trouvé 360 litres de mazout, apparemment abandonnés par des contrebandiers. On retrouve le même phénomène de fuite de carburant au niveau des frontières ouest. Au vu des chiffres transmis par la gendarmerie, il apparaît que ce trafic est concentré autour de la wilaya de Tlemcen, où le mazout est justement introuvable dans les stations-service. En effet, du 21 au 26 juillet derniers, les services de la Gendarmerie nationale ont quotidiennement intercepté des contrebandiers de carburant.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Liberté