ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Ouest de l’Algérie face à la crise de l’eau

 
En visite à Mostaganem dans l’Ouest de l’Algérie, le président Abdelaziz Bouteflika a rappelé l’engagement de l’Etat à réduire la crise de l’eau potable.
lundi 30 juillet 2007.

Un barrage d'eau en Algérie Le président Bouteflika a procédé, hier, deuxième jour de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mostaganem dans l’Ouest de l’Algérie, à la pose, dans la commune de Sour, de la première pierre du complexe hydraulique Mostaganem-Arzew-Oran (MAO). Ce complexe, dont le gros des infrastructures de mobilisation des ressources hydriques est implanté dans la commune voisine de Oued El-Khir, daïra de Aïn Tadlès, est un complexe structurant d’envergure régionale. Il est destiné notamment à alimenter en eau potable, par le captage de ce liquide précieux à partir de Oued Chelif, les wilayas de Mostaganem et d’Oran en passant par Arzew. Trois gros lots forment la consistance de ce projet pour la concrétisation duquel pas moins de 32 milliards de dinars ont été débloqués, selon la fiche technique présentée à l’occasion de la visite présidentielle.

Le premier lot comporte un barrage d’une capacité de rétention de 50 millions de m3, une station de traitement d’une capacité de 600 000 à 800 000 m3/jour, ainsi qu’une station de pompage et d’autres ouvrages annexes. Le second lot est constitué, quant à lui, du projet de réalisation d’un barrage réservoir à Kerrada, dont la première pierre a été posée hier. Lors de sa tournée, le chef de l’État a procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation d’une station de traitement des eaux usées, à Sidi-Laâdjel, dans la commune de Oued El-Kheir (Ouest de l’Algérie). D’une capacité de traitement de 560 000 m3/jour (soit 6,5 m3/seconde), cette infrastructure viendra renforcer le secteur de l’hydraulique. La livraison de cette station dont les travaux de concrétisation ont été confiés au groupement d’entreprises Degrement (France) et Mapa (Turquie), est prévue au 1er semestre 2009. Le projet consiste en la réalisation de travaux de terrassement par génie civil, la fourniture et la pose d’équipements hydrauliques et électromécaniques et la construction d’un réservoir d’une capacité de 110 000 m3.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté