ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Alger se dotera de 300 caméras de surveillance

 
La ville d’Alger sera dotée de plus de 300 caméras de surveillance afin de renforcer la sécurité dans la capitale selon la DGSN.
vendredi 3 août 2007.

Plus de 300 caméras de surveillance pour Alger Afin de renforcer la sécurité dans la capitale et faire face aux différentes formes de criminalité, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a doté les services de sûreté de 25 caméras de télésurveillance, installées au niveau de certains quartiers et des artères principales de la ville d’Alger. Des informations concordantes recueillies auprès des services de la DGSN font état de l’installation, prochainement, de 300 autres caméras pour couvrir l’ensemble de la ville. À ce titre, il est indiqué que la salle de télésurveillance se trouve au milieu de la salle d’opérations de la sûreté de wilaya d’Alger, où des équipements de réception ont été mis en place afin de recevoir les images captées par les caméras installées dans plusieurs endroits de la capitale pour identifier les contrevenants au code de la route et les auteurs de délits et de crimes sur la voie publique.

Dans une déclaration à l’APS, le chef de la salle d’opérations à la sûreté de la wilaya d’Alger, l’officier de police, M. Hachemi, a indiqué que la technologie de la télésurveillance a été adoptée en 2004 lorsque la DGSN a fourni à la sûreté de la wilaya d’Alger 16 caméras installées, à titre expérimental, entre la cité de la Concorde à Bir-Mourad-Raïs et la place Mohamed-Nouri. Ainsi et après une expérience fructueuse, la sûreté de wilaya à décidé d’installer 9 caméras supplémentaires dans la partie sud d’Alger, tout en exprimant le souhait de voir l’ensemble de la capitale couvert par le réseau de télésurveillance qui sera d’une aide précieuse à l’identification des contrevenants au code de la route et aux auteurs de délits ou de crimes, affirme M. Hachemi. Aussi, il sera possible, grâce à l’assistance des caméras de télésurveillance, d’orienter les brigades mobiles dans la poursuite des criminels. Cette assistance servira également à gagner du temps pour les agents de l’ordre public déployés sur le terrain. Tout est réglé de manière minutieuse au niveau de la salle d’opérations qui représente le cœur battant de la sûreté de la wilaya d’Alger.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté