ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Iran veut le soutien de l’Algérie

 
Au delà de la coopération économique entre l’Algérie et l’Iran, Mahmoud Ahmadinejad tentera de s’assurer le soutien d’Alger sur le dossier nucléaire.
mardi 7 août 2007.

Mahmoud Ahmadinejad en visite en Algérie et reçu par Bouteflika Il est fort probable que le chef de l’État iranien Mahmoud Ahmadinejad ait décidé de réserver la primeur de ses déclarations publiques en Algérie aux responsables des journaux qu’il doit rencontrer aujourd’hui. Il faut dire que Téhéran attend énormément de cette visite préparée de longue date et précédée par de nombreux déplacements d’envoyés spéciaux en Algérie. Ali Laridjani, secrétaire général du Conseil suprême de la sécurité nationale et négociateur en chef du dossier nucléaire iranien avec les Occidentaux, et Manoucher Mottaki, ministre des Affaires étrangères, sont, en effet, venus en Algérie pour informer l’Algérie de l’évolution de la crise du nucléaire iranien et s’assurer de son soutien et de sa solidarité, mais aussi pour préparer la visite de Mahmoud Ahmadinejad.

Même si l’ambassadeur iranien en Algérie avait, avant cette visite, assuré que le dossier nucléaire iranien ne serait pas abordé, des observateurs estiment que Mahmoud Ahmadinejad est venu en Algérie à la recherche du soutien d’Alger sur le dossier nucléaire iranien et conforter les relations bilatérales convalescentes surtout sur le plan économique. Outre un tête-à-tête avec le président Abdelaziz Bouteflika, M. Ahmadinejad s’est entretenu également, hier, avec le président du Conseil de la nation Abdelkader Bensalah, le président de l’APN, Abdelaziz Ziari, et le Chef du gouvernement, Abdelaziz Belkhadem. L’Algérie est favorable à la non-prolifération nucléaire et à la dénucléarisation de l’Afrique et du Proche-Orient. Elle s’est également prononcée pour l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques par les pays en développement.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté