ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie n’a pas demandé l’extradition de Rafik Khalifa

 
L’Algérie n’a toujours pas fait une demande d’extradition de Rafik Khalifa actuellement réfugié en Grande-Bretagne.
jeudi 30 août 2007.

Rafik Khalifa condamné en Algérie. La Grande-Bretagne n’a toujours pas reçu la demande d’extradition de Rafik Khalifa vers l’Algérie maintes fois promise par les autorités du pays où il a été condamné par contumace à la réclusion à perpétuité. C’est loin d’être l’unique zone d’ombre de ce dossier aux multiples ramifications.

Rafik Khalifa est poursuivi en Algérie pour le détournement de 3,2 milliards de dinars (33,4 millions d’euros) des caisses de la banque qu’il avait fondée. La France le recherche pour des détournements au détriment de trois autres de ses entreprises et pour la destruction de fichiers contenus sur des ordinateurs.

Celui qu’on avait surnommé le "petit prince du capitalisme algérien" avait fui l’Algérie pour se réfugier au Royaume-Uni quand le scandale avait éclaté. Rafik Khalifa a été condamné en mars à la réclusion à perpétuité par un tribunal algérien et fait aussi l’objet d’un mandat d’arrêt émis par le tribunal de grande instance de Nanterre.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté