ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Bouteflika en visite dans l’est de l’Algérie

 
Le président Abdelaziz Bouteflika a effectué une visite de travail à Jijel dans l’est de l’Algérie où il a inauguré plusieurs infrastructures.
mercredi 5 septembre 2007.

Abdelaziz Bouteflika à Jijel dans l'est de l'Algérie. Après l’accueil protocolaire d’usage qui lui a été réservé par les autorités civiles et militaires de la wilaya de Jijel et un bref moment de repos, le président de la République a prêté un autre moment d’attention au wali qui lui a présenté les projets de développement de la wilaya, sur une maquette comportant les réalisations en cours ou à inaugurer, lors de cette visite de travail et d’inspection entamée, ce matin dans la wilaya de Jijel, et qui doit se poursuivre dans d’autres wilayas de l’est de l’Algérie. Ecoutant attentivement les explications du premier responsable de la wilaya de Jijel, le président de la République a, par moment, interrompu ce dernier pour quelques remarques sans pour autant marquer des signes de mécontentement à l’égard des projets importants dont a bénéficiés cette wilaya.

M. Abdelaziz Bouteflika, a ainsi souligné que les projets de développement local doivent être réalisés pour durer dans le temps. « Nous voulons des projets qui durent un siècle », a affirmé le chef de l’Etat, précisant que « ce que nous voulons, ce sont des projets qui durent un siècle, pas vingt ans ! ». Le président de la République a ajouté, qu’« on ne reconstruit pas un pays tous les vingt ans ». « Nous devons construire des choses qui durent, même si cela coûte plus cher », a-t-il précisé, ajoutant que « nous devons bâtir sur le long terme indépendamment du système politique du futur Etat algérien ». Tout juste après, d’autres explications ont été fournies au président de la République sur le nouvel aérogare Ferhat Abbas qui va avoir une envergure internationale à la faveur de son extension. A Taher, M. Abdelaziz Bouteflika a inauguré un lycée de 1.000 places pédagogiques avant de revenir à Jijel où il a inauguré une maison de la Culture, à la cité Laâkabi. D’une superficie de 5.000 m², celle-ci comporte plusieurs infrastructures dont entre autres, des salles de conférences, des ateliers pour artistes, des bibliothèques et des espaces pour l’informatique, l’Internet et la médiathèque.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran