ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie au Congrès mondial de la route

 
Le ministre Amar Ghoul représente l’Algérie au Congrès mondial de la route qui se tient à Paris du 17 au 21 septembre.
mardi 18 septembre 2007.

L'Algérie participe au 23e Congrès mondial de la route. Dans une déclaration à l’APS, le ministre des Travaux publics Amar Ghoul a précisé que l’Algérie, qui préside actuellement le Congrès africain de la route, “portera la voix des pays africains” pour parler de leurs préoccupations et de leurs problèmes. “Si le monde occidental parle aujourd’hui de développement durable, nous préférons évoquer les préoccupations qui sont les nôtres, comme le désenclavement, le droit du citoyen aux moyens de communication, aux routes, à l’implication des citoyens dans la réalisation des projets de route”, a souligné Amar Ghoul, ajoutant qu’à ces préoccupations s’ajoutent les problématiques liées à la formation, à la maîtrise des technologies, au financement des projets et aux ressources humaines.

Par ailleurs, le ministre a signalé que l’Algérie, membre de l’Association mondiale de la route (AIPCR), participe à cette 23e édition avec une forte délégation de cadres de son département ministériel, de représentants des bureaux d’études et des opérateurs des secteurs public et privé. “Nous allons participer à l’enrichissement des débats autour des problématiques d’actualité comme le financement des projets, l’entretien et la préservation des routes ainsi que les moyens et les techniques de réalisation à adopter”, a-t-il précisé, tout en soulignant qu’il aura l’opportunité de rencontrer ses homologues d’autres pays, notamment les différents partenaires qui réalisent des projets en Algérie. Amar Ghoul avait pris part, dans la matinée, à la cérémonie d’ouverture de cette 23e édition.

Synthèse de Billal, www.algerie-dz.com
D’après Liberté