ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Attentat suicide en Algérie

 
Un attentat suicide à la voiture piégée près de Lakhdaria en Algérie a fait neuf blessés dont six Algériens et trois européens.
vendredi 21 septembre 2007.

Les attentats suicide ont tué 80 personnes en Algérie pendant les deux derniers mois. Six Algériens, dont cinq gendarmes, deux Français et un Italien et ont été blessés vendredi dans un attentat suicide perpétré près de Lakhdaria (ex-Palestro), à l’est d’Alger en Algérie. La vie des victimes de l’attentat ne serait pas en danger, selon le ministère algérien de l’Intérieur ; une source diplomatique a jouté que le ressortissant italien est le plus gravement atteint. Les trois étrangers, qui appartiendraient à des sociétés travaillant en Algérie, étaient en voiture, escortés par les gendarmes, lorsque "le convoi a été heurté par une voiture piégée conduite par un kamikaze", selon des témoins. L’explosion semble toutefois avoir été de faible puissance.

Cet attentat intervient au lendemain de l’appel du numéro deux d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, à soutenir la branche nord-africaine du réseau terroriste d’Oussama ben Laden et à "débarrasser" le Maghreb des Français et des Espagnols installés dans les anciennes colonies d’Afrique du Nord dont l’Algérie, dans une vidéo mise en ligne jeudi. Il coïncide aussi avec l’annonce du rapatriement à Paris de deux Français, qui travaillaient à Alger pour Aéroports de Paris, à la suite de menaces d’enlèvement d’un "groupe terroriste de la mouvance d’Al-Qaïda".

Synthèse de Ahlem
D’après TF1