ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La zakat n’alimente pas le terrorisme en Algérie

 
La zakat n’est pas détournée pour le financement du terrorisme en Algérie selon Mohammed Aïssa un responsable au ministère des affaires religieuses.
dimanche 23 septembre 2007.

La zakat en finance pas le terrorisme en Algérie. Le fonds de la zakat ne renfloue pas les caisses du terrorisme en Algérie comme cela se fait sous d’autres cieux. Il sert surtout à assister les plus démunis. C’est ce qu’a indiqué, ce matin, Mohammed Aïssa, directeur de l’orientation religieuse au ministère des Affaires religieuses et des Wakfs sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale. Selon lui, cet argent est géré d’une manière « limpide ». « Tout le monde contrôle tout le monde, l’imam est contrôlé par l’association de la mosquée, l’association de la mosquée est contrôlée par les fidèles, les fidèles sont contrôlés par l’entourage de la mosquée, et le tout est contrôlé par les institutions de l’Etat, parce que l’argent ne circule pas entre les mains, il circule dans le fonds CCP, et le compte CCP est soumis au contrôle, tout virement, toute alimentation et tout débit laissent une empreinte, une trace », a-t-il expliqué.

Le montant global de la zakat en Algérie est passée de 120 millions à 490 millions de dinars en 2006 et 440 millions durant le seul premier semestre de l’année en cours, a-t-il poursuivi. A la question de savoir si ce fonds fait vraiment l’objet d’une enquête de la part des Etats-Unis d’Amérique, car soupçonné de servir les groupes terroristes comme cela a été rapporté récemment, M. Aïssa a répondu en affirmant que cela est faux, « je le dis en toute clarté, et je m’étonne d’ailleurs que cela soit diffusé par certains organes de presse ». Pour lui, l’Algérie est un pays souverain et en tant que tel, « il ne devrait pas être soumis à une enquête de la part d’un pays étranger ».

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com D’après Info Soir