ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le bilan des intempéries en Algérie s’alourdit

 
Le bilan des intempéries en Algérie s’est alourdi et au moins seize personnes ont été tuées à travers les wilayas de Bouira, M’sila et Aïn Defla.
lundi 24 septembre 2007.

Fortes pluies en Algérie. Dans la wilaya de Bouira (nord de l’Algérie), deux personnes ont été tuées et une troisième a été grièvement blessée, dans la soirée de samedi, suite à l’effondrement d’un mur de la mosquée « Ibn Taimia », dans la cité El-Wasfaa à Sour El-Ghozlane. L’effondrement du mur, provoqué par les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l’ensemble de la wilaya de Bouira, s’est produit aux environs de 21h50, moment où les fidèles accomplissaient les prières surérogatoires, précise-t-on. Dans la wilaya de Aïn Defla, le chemin de wilaya n°1, reliant Djelida et Bordj Emir Khaled, à hauteur de Oued Djalbia, est coupé à la circulation à cause du débordement de l’oued en question. Dans la même wilaya, le chemin de wilaya n°12, reliant Miliana et Aïn Torki, à hauteur de la zone de Aïn Namous (commune de Aïn Torki), est aussi coupé à la circulation suite à l’inondation de la chaussée. Trois personnes sont mortes noyées au cours de ces intempéries à Aïn Defla. Les victimes sont un homme âgé de 56 ans emporté par le torrent à Oued Rihane (Miliana), une fillette de 7 ans à Djellida et un sexagénaire emportés par les eaux.

Dans la wilaya de Médéa, la circulation automobile sur certains axes du réseau routier reste « très difficile », après les fortes chutes de pluie enregistrées dans la région au cours des dernières 48 heures. Cette difficulté est ressentie notamment au sud et à l’est de la wilaya de Médéa où des perturbations dans le trafic routier vers et à partir de ces régions ont été signalées, indiquent les services de la protection civile. La wilaya de Sétif n’a pas été épargnée par les crues. En effet, au moins neuf hectares de plantes maraîchères ont été détruits et d’importants dégâts matériels enregistrés dans la commune de Beïda Bordj (W. de Sétif) à la suite des inondations survenues dans la nuit de vendredi à samedi dans la région, a indiqué dimanche le président de l’APC de cette localité. Il a souligné que le niveau des crues a atteint une hauteur de deux mètres, notamment dans le chef-lieu de commune et les mechtas avoisinantes telles que Ouled Tamen, Ouled Litim et Ouled Si Lekhel. De nombreux habitants, de crainte de la montée des eaux, se sont réfugiés sur les toits de leurs habitations, selon le président de l’APC de Beïda Bordj.

Synthèse de Billal, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran