ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Al-Qaida veut isoler l’Algérie

 
Les terroristes d’Al-Qaida espèrent isoler l’Algérie et réduire son attractivité économique en s’attaquant aux intérêts occidentaux dans le pays.
mardi 25 septembre 2007.

Les terroristes d'al-qaida s'attaquent à l'Algérie. En entamant depuis quelque temps un nouveau mode opératoire, celui qui consiste à utiliser les bombes humaines contre les sites stratégiques et les symboles de l’Etat, comme le Palais du gouvernement et la personne du président de la République à Batna, Al Qaîda ne vise rien moins qu’à provoquer l’effondrement de l’Etat, son implosion. C’est un cran de plus dans la sauvagerie terroriste d’Al-Qaida en Algérie. On n’en est plus aux attentats ciblés des années 90 et les destructions des infrastructures, comme les ponts et les établissements scolaires. Il faut bien voir qu’à travers les attentats qui visaient les citoyens à titre individuel ou collectif, que ce soit des personnalités ciblées (intellectuels, magistrats, officiers de l’armée...) ou des populations rurales isolées, les GIA avaient fini par perdre tout le capital sympathie dont ils pouvaient disposer dans certains milieux populaires, à la suite de la dissolution de l’ex-FIS. Ils s’étaient mis toute la population algérienne à dos.

La stratégie du Gspc est tout autre. Dès le départ, pour se démarquer des GIA, il s’en est surtout pris aux forces de sécurité. Cette même stratégie semble aujourd’hui avoir atteint ses limites, puisque le Gspc veut atteindre l’Etat à sa tête. Deux lectures : il y a de sa part un certaine impatience. Le Gspc veut des résultats, et tout de suite, car la situation dans les maquis ne permet plus de tergiverser. Les règlements de compte entre émirs frisent la paranoïa et les pulsions autosuicidaires. L’autre lecture est aussi facile à faire : c’est celle qui a été donnée par le président de la République lui-même. L’Algérie, qui est en train d’engranger des succès sur les plans économique et social, ne fait pas que des heureux. La situation est-elle plus préoccupante aujourd’hui qu’hier ? Ce qu’il y a de sûr, c’est que les ennemis de l’Algérie, et le Gspc affilié à Al Qaîda, en fait partie, ne visent rien moins qu’à instaurer un climat d’insécurité en Algérie. Le but est évident, en isolant l’Algérie, en étouffant l’économie du pays, en boutant hors du territoire les ressortissants de ces pays avec lesquels l’Algérie entretient des rapports de coopération et de partenariat, on veut, en poussant loin le bouchon jusqu’au paroxysme de l’atrocité et de la sauvagerie, mettre à genoux l’économie du pays.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après L’Expression