ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie renforcera la surveillance des sites stratégiques

 
La surveillance des sites stratégiques en Algérie sera renforcée pour contrer les éventuelles tentatives d’attentats des terroristes d’Al-Qaida.
mercredi 26 septembre 2007.

L'Algérie va renforcer la surveillance des installations sensibles. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, présentera un avant-projet de décret qui définira les règles de sécurité des sites stratégiques et des installations sensibles en Algérie, a-t-on appris de sources gouvernementales. Les sites sensibles concernent entre autres la centrale nucléaire de Aïn Oussera, le Centre de recherches nucléaires de Draria, les raffineries, les pipelines, les casernes et les sièges des institutions de la République dont celui de la Présidence. Les mesures de sécurité seront portées à leur maximum maintenant que Al Qaîda a affiché ses intentions en Algérie.

« Plusieurs facteurs risques suggèrent que le nouveau challenge du terrorisme en Algérie prendra une dimension urbaine dans le futur comme c’est la cas actuellement au Maroc », a écrit une spécialiste du terrorisme en Afrique du Nord, Hemily Hunt. « Le tendon d’Achille de l’Algérie demeure la sécurisation des milliers de kilomètres de pipelines reliant le sud du pays aux terminaux du nord en Méditerranée », souligne le même document qui rapporte, par ailleurs, des détails sur le séjour des forces spéciales américaines sur le territoire algérien, précisément dans une base militaire a quelques kilomètres de Tamanrasset. C’est pour anticiper sur d’éventuelles attaques qui seraient dramatiques pour l’économie nationale, que le gouvernement tente d’occuper le devant de la scène en anticipant sur les événements.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.Com
D’après l’Expression