ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie favorable à la réforme de l’OCI

 
L’Algérie soutient le processus de réformes de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) selon le ministre Mourad Medelci.
vendredi 5 octobre 2007.

Mourad Medelci représente l'Algérie à l'OCI. Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci a rappelé l’attachement de l’Algérie à la réforme de l’OCI pour la mettre au diapason des exigences du renouveau à travers notamment « une définition claire de ses priorités, la rationalisation de ses méthodes de travail et la modernisation de son mode de fonctionnement ». « Je me réjouis tout particulièrement des inlassables efforts déployés par notre secrétaire général, le professeur Ekmaleddine Ihsanoglu, pour revigorer l’action de notre organisation, adapter l’OCI aux mutations rapides que connaissent les relations internationales et la hisser au rang des principaux acteurs sur la scène internationale », a déclaré M. Medelci lors de la réunion ministérielle de l’OCI, tenue mardi, à New York, en marge de la 62e session de l’Assemblée générale de l’ONU, a indiqué un communiqué de cette organisation.

Abordant les défis de l’OCI, M. Medelci a cité la recrudescence du terrorisme et de la violence ainsi que la montée de l’intolérance. Le chef de la diplomatie algérienne a ainsi appelé à doter l’organisation de « moyens idoines lui permettant d’unifier ses rangs et de prévenir, voire résoudre les conflits qui ont pour théâtre le monde musulman ou qui opposent, souvent, des pays musulmans ». Affirmant en outre que le terrorisme « représente une réelle menace à la paix et à la sécurité internationales », M. Medelci a souligné que la lutte contre ce fléau doit être menée « sans complaisance aucune et ne souffrir ni de sélectivité ni d’ambiguïté ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant