ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La menace terroriste en Algérie fait débat

 
La menace terroriste en Algérie serait exagérée selon Andrew Henderson l’ambassadeur de la Grande-Bretagne à Alger.
mercredi 17 octobre 2007.

Le menace terroriste d'Al-Qaida au Maghreb en Algérie jugée exagérée. L’ambassadeur de la Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Andrew Henderson, a estimé hier, à propos de la situation sécuritaire en Algérie, que “la menace existe partout et elle n’est pas spécifique à l’Algérie”. Interrogé sur l’évaluation que fait le gouvernement britannique de l’évolution de la situation sécuritaire, M. Henderson a, en effet, minimisé le risque lié à la menace terroriste dans notre pays. “Nous allons continuer à travailler pour développer encore plus nos relations avec l’Algérie”, a insisté Son Excellence lors d’une conférence de presse animée hier à l’occasion de l’annonce de la réouverture du British Council à Alger.

Afin d’appuyer cette appréciation positive qu’il fait de la situation sécuritaire en Algérie, le représentant de Grande-Bretagne a même saisi cette opportunité pour appeler “toutes les compagnies britanniques à venir investir en Algérie et à saisir les opportunités qui existent ici”. L’ambassadeur a, dans ce même registre sécuritaire, démenti tout départ d’Algérie de fonctionnaires ou de travailleurs britanniques à cause de la menace terroriste. “Je ne connais pas d’entreprises britanniques qui auraient demandé plus de protection sécuritaire ou celles qui auraient rapatrié leurs travailleurs”, a ajouté M. Henderson. Pour ce dernier, la menace terroriste n’est, donc, pas aussi importante que le présente une médiatisation quelquefois démesurée des actions terroristes.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après Liberté