ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : Attentat à la voiture piégée à Tizi-Ouzou

 
Un attentat à la voiture piégée a été perpétré dans la wilaya de Tizi-Ouou en Algérie faisant dix blessés parmi les policiers et les civils.
lundi 12 novembre 2007.

La police lutte contre le terrorisme en Algérie. Selon nos sources, les terroristes, en nombre important, ont tenté tout d’abord une diversion à la sortie de la ville menant vers Souk El-Thenine (w. Tizi-Ouzou, Algérie) en tirant plusieurs coups de feu pour vraisemblablement attirer les policiers aux alentours de leur cantonnement, où la voiture était stationnée et prête à exploser à quelques dizaines de mètres de leur cible. Mais il n’en fut rien. La vigilance des éléments des services de sécurité a fait échouer cette entreprise des irréductibles du GSPC. Les policiers en faction devant l’entrée de leur cité, voyant un mouvement suspect de l’autre côté de la rue, où une voiture de marque Peugeot 406, selon des témoins oculaires, était stationnée, ont ouvert le feu avant que les terroristes n’actionnent à distance la bombe placée dans cette voiture. Un accrochage de plusieurs minutes a suivi l’explosion.

Puis les terroristes se replièrent au milieu des cités voisines, pour prendre ensuite la fuite vers une direction inconnue. Bilan : au moins quatre policiers et une dizaine de civils qui se trouvaient dans leurs habitations blessés. Selon des sources locales, un enfant de 15 ans, atteint par des débris de verre, a été admis aux urgences de l’hôpital de Tizi-Ouzou (nord de l’Algérie) où il devait subir une intervention chirurgicale. Par ailleurs, cinq véhicules ont été sérieusement endommagés. Des dégâts ont été enregistrés dans des dizaines d’habitations de la cité CNEP mitoyenne et une dizaine de commerces. De même, on signale des dégâts dans plusieurs sièges d’organismes publics. Selon des sources sécuritaires, les terroristes auraient tenté vainement une attaque plus grave contre l’hôtel de police domicilié au niveau de cette ancienne brigade de gendarmerie, eu égard au nombre important de terroristes signalés sur les lieux, mais leur projet a, semble-t-il, échoué. Et l’attaque à la voiture piégée de Mekla que les terroristes voulaient rééditer n’a pas eu lieu.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran