ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et l’Iran ne coopèrent pas dans le nucléaire

 
L’Algérie n’a pas l’intention de coopérer avec l’Iran dans le domaine du nucléaire selon le ministre de l’énergie Chakib Khelil.
vendredi 16 novembre 2007.

L'Algérie défend l'usage pacifique du nucléaire. En marge des travaux du sommet algéro-italien en Sardaigne, le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, a déclaré, à l’Agence de Presse Italienne, que l’Algérie n’œuvrait pas pour acquérir l’expérience nucléaire iranienne après la proposition du président iranien, Ahmadinejad, lors de sa récente visite à Alger. Il a ajouté que « le Gouvernement algérien n’avait pas l’intention de signer un quelconque accord avec l’Iran dans ce domaine ». « L’Algérie ne compte pas, à court terme, construire des réacteurs nucléaires car elle possède des réserves importantes de gaz », conclu-t-il.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar