ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie favorable au projet de l’Union méditerranéenne

 
L’Algérie semble séduite par le projet de l’Union méditerranéenne proposé par le président français Nicolas Sarkozy.
mardi 20 novembre 2007.

L'Algérie prête à soutenir le projet de l'Union méditerranéenne. Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a estimé qu’il est évident que si le projet de l’Union méditerranéenne consiste à initier des projets de co-développement méditerranéens, l’Algérie ne peut qu’être d’accord. Cette déclaration intervient à la veille de la tournée de président français pour son projet portant Union méditerranéenne prévu ce mardi et sa visite officielle en Algérie prévue en décembre suite à l’invitation de chef de l’Etat après sa visite éclair à Alger en juillet dernier lors de laquelle il a demandé le soutien de l’Algérie à ce projet qui restait, selon l’entourage européen, sans détails pour le juger. C’est d’ailleurs ce qui a été affirmé par le représentant de l’Union européenne lors de sa visite en Algérie dernièrement dans le but de relancer le processus de Barcelone.

En outre, M. Medelci a affirmé avoir perçu lors de la conférence ministérielle euro-méditerranéenne qui s’est tenue en début de semaine à Lisbonne, plus d’avis favorables que de critiques. Il prône une approche proactive des pays du sud de la Méditerranée, notamment des pays membres de l’Union du Maghreb arabe (UMA : Algérie, Maroc, Tunisie, Libye et Mauritanie) car selon le chef de la diplomatie algérienne "nous sommes tous interpellés des deux bords de la Méditerranée pour apporter quelque chose et construire ce projet". A ce titre, il a annoncé que les ministres des Affaires étrangères de l’UMA ont convenu d’inscrire ce point à l’ordre du jour de leur prochaine réunion le 30 novembre prochain à Rabat. Il a ajouté que l’intérêt de l’Algérie est évident en expliquant que "ce qui sert les intérêts de notre région sert nos intérêts".

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après Le Maghreb