ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : un chef terroriste arrêté à Alger

 
La traque des terroristes se poursuit en Algérie où la police annonce l’arrestation du chef de la sariat d’Alger Abdelfatah Abou Bassir.
mardi 20 novembre 2007.

La lutte contre le terrorisme se renforce en Algérie. Ce lieutenant de confiance de Droudekel, le chef du GSPC, a été arrêté avec deux autres terroristes lors d’une opération menée par les services de sécurité grâce à des renseignements fournis par des citoyens. Selon des sources sécuritaires, qui ne donnent aucune indication sur le théâtre de l’opération, l’arrestation des trois terroristes a été un succès total, puisque les éléments de sécurité ont pu les neutraliser sans tirer une seule balle. Les trois terroristes ont été pris au dépourvu et n’ont même pas eu le temps d’utiliser leur arsenal d’armes à feu et d’explosifs qui étaient stockés dans leur refuge, signale-t-on de même source. Les forces de sécurité ont, en effet, découvert plus de 800 kilogrammes de matières explosives prêtes à l’utilisation, trois bombes prêtes à l’emploi et une vingtaine de détonateurs.

Cet arsenal devait être utilisé, selon les aveux de Abou Bassir, pour commettre des attentats à la bombe dans la zone de l’Algérois. Les services de sécurité ont d’ailleurs mis la main, lors de cette opération, sur deux cartables bourrés d’explosifs et prêts pour être utilisés. Outre des armes de main des trois terroristes, les services de sécurité ont aussi découvert un lance-roquettes de marque « Low ». L’émir de la sariat d’Alger, un vétéran du GSPC qui a rejoint les maquis il y a près de 14 années, est un homme de main de l’émir national du groupe terroriste, Droudekel Abdelmalek, alias Abou Moussaab Abdel Ouadoud. Il jouissait, avant son arrestation, d’une grande influence à la direction du GSPC et été responsable de la commission des relations extérieures du GSPC avant d’être désigné, l’année dernière, à la tête de la sariat d’Alger.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran