ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La grève des cheminots en Algérie se poursuit

 
Le transport ferroviaire en Algérie reste perturbé en raison de la poursuite de la grève des cheminots de la SNTF.
mercredi 21 novembre 2007.

Les cheminots en grève en Algérie. Hier, les grévistes au dépôt SNTF d’Alger maintenaient encore leur pression, et ce, malgré le fait que la justice ait déclaré la grève « illégale ». Le conflit dans le transport ferroviaire en Algérie perdure encore. La seule nouveauté est que la fédération des cheminots s’est manifestée, hier, par la diffusion d’un appel (élaboré en commun par la section syndicale du dépôt et la fédération) aux grévistes où cette fédération reconnaît la légitimité des revendications des conducteurs et aides-conducteurs à l’origine de la grève déclenchée en début de semaine. Selon des travailleurs grévistes, la position de la fédération vis-à-vis de ce débrayage a connu un changement. En effet, la fédération qui s’était déclarée non responsable de la grève, multiplie actuellement les gestes pour la stopper.

Dans l’appel aux travailleurs, la fédération promet que dans les trois mois à venir les points revendiqués seront traités avec la direction de la SNTF. Les travailleurs, quant à eux, refusent de reprendre le travail si la direction ne donne pas de garantie quant à l’aboutissement de leurs revendications pour l’amélioration du statut du cheminot en Algérie. « La direction est tenue de faire un geste en direction des travailleurs en leur accordant au moins dans un premier temps quelques revendications », c’est la condition imposée par les grévistes pour la reprise du travail. D’autre part l’appel rassure que la fédération s’engage à ce qu’il n’y ait pas de représailles administratives contre les travailleurs quel que soit leur rang. A Constantine, le mouvement semble aller vers un durcissement. Hier matin, le dépôt de Sidi Mabrouk à Constantine était en ébullition. Des travailleurs affirment à l’unanimité « être en total désaccord avec leurs représentants syndicaux ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Quotidien d’Oran