ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La France et l’Algérie pour une relation stratégique

 
La France souhaite une relation stratégique avec l’Algérie selon Bernard Kouchner qui souhaite que les peuples des deux pays construisent ensemble.
dimanche 25 novembre 2007.

Bernard Kouchner s'exprime sur les relations entre la France et l'Algérie. Le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner a déclaré pour sa part que « l’Algérie est un grand pays, c’est un pays ami, nous voulons en faire un pays frère ». Interrogé sur la notion de « pardon » alors que l’Algérie demande à la France de reconnaître les « crimes » commis durant les 132 ans de la colonisation, M. Kouchner a répondu : « Le temps n’est ni à la repentance ni à l’acrimonie ». « Il ne faut offenser personne. Certains sont capables de l’entendre, d’autres non. Laissez le temps offrir son temps, non pas du pardon, mais du passé. Ni pour les uns ni pour les autres, le pardon n’est un mot qui s’impose », a-t-il estimé.

Bernard Kouchner a rappelé que la France « était divisée » pendant la colonisation et que lui-même se trouvait du côté de ceux qui considéraient l’indépendance de l’Algérie « comme indispensable, nécessaire et évidente ». « Nous avons eu des divergences et des fracas, maintenant construisons ensemble », a-t-il plaidé, soulignant que Paris voulait faire de sa relation avec Alger « une relation stratégique » et du pays « un partenaire de premier choix ».

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com D’après le Quotidien d’Oran