ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie reste vulnérable aux fortes pluies

 
De fortes pluies se sont abattues à Alger dans le nord de l’Algérie faisant plusieurs victimes et d’importants dégâts matériels.
dimanche 25 novembre 2007.

Graves intempéries à Alger en Algérie. Deux personnes ont trouvé la mort à la suite des intempéries enregistrées hier, à Alger et huit autres personnes ont été blessées dans des éboulements et des glissements de terrain, a indiqué le chef de cabinet du wali d’Alger. Une cellule de crise a été installée au niveau de la wilaya d’Alger pour suivre la situation. Les différents responsables de la wilaya d’Alger ainsi que les services de la Protection civile se trouvent sur place pour gérer la situation. Dans l’Algérie de 2007 qui dort sur des milliards de pétrodollars, des pluies saisonnières tuent des citoyens à Alger. C’est regrettable aussi de voir le spectacle qu’offrait hier Alger. Les pluies qui se sont abattues sur la capitale durant la nuit de samedi à dimanche, ont remis à la surface les dysfonctionnements, les tares et le laisser-aller au niveau local.

Il a tout juste fallu une nuit de pluie pour que la capitale soit coupée du reste du de l’Algérie. Hier, en début de matinée, tous les accès vers Alger étaient bloqués. L’inondation des chaussées et des routes coupées ont rendu la circulation automobile pratiquement impossible. Le décor était à la limite de l’apocalypse. Des milliers de travailleurs habitant les banlieues, et des milliers de voyageurs ont été contraints de rebrousser chemin après avoir attendu pendant des heures sous un ciel d’où tombaient des cordes. Des centaines d’interventions ont été effectuées par les pompiers et la police pour essayer de dégager les routes bloquées.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après L’Expression