ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La Kabylie subit les conséquences des intempéries

 
Plusieurs localités de la Kabylie ont été touché par les pluies diluviennes qui ont causé des pertes humaines et des inondations.
mercredi 28 novembre 2007.

Fortes pluies en Kabylie dans le nord de l'Algérie (www.algerie-dz.com). Selon le chef de daïra de Tigzirt, le plan Orsec a été enclenché depuis la nuit de lundi aux environs de 23 h. En moins de sept heures, l’on a enregistré plus de 150 mm de pluie. La RN 24 reliant Tigzirt à Dellys en Kabylie a été coupée à la circulation, à mi-chemin entre Tigzirt et le village Mazer de la commune de Mizrana. La RN72 reliant Tigzirt à Tizi Ouzou a été également coupée à la circulation, ce qui a contraint les usagers à faire le détour par le village Cheurfa. La route intercommunale, reliant Tigzirt au chef-lieu de Mizrana a été également coupée à la circulation. A Tigzirt, la station de dessalement située à Tassalest a été envahie par des courants d’eau en furie. Dans le même endroit, les deux cimetières des chouhada et chrétiens, ont été totalement ensevelis par les eaux et la boue. D’autres dégâts ont été enregistrés dans les régions d’Iflissen et de Mizrana, nous a-t-on indiqué.

En plus des routes, l’électricité a été également coupée durant cette nuit de déluge. Ces pluies diluviennes nous a-t-on indiqué, se sont abattues sur d’autres villes se situant sur le littoral, à savoir Azzefoun et Dellys en Kabylie. A indiquer que ce phénomène météorologique a surpris plus d’un, le fait qu’il se soit circonscrit sur la bande côtière, alors que les localités limitrophes à l’exemple de Boudjima, Ouaguenoun ou Makouda, distants d’une dizaine de km de Tigzirt ont été mystérieusement épargnées et n’ont enregistré qu’1 mm de pluie à peine. Pour beaucoup d’observateurs, cela fait partie de la conséquence du réchauffement planétaire. Depuis la matinée de mardi, les autorités locales de ces régions ont déployé sur le terrain tous les moyens dont ils disposaient pour tirer la région de son isolement.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après la Dépêche de Kabylie