ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Abbas crée la polémique entre l’Algérie et la France

 
Les propos tenus en Algérie par le ministre Mohamed-Chérif Abbas sur le président français Nicolas Sarkozy ont crées un tollé en France.
jeudi 29 novembre 2007.

Mohamed-Chérif Abbas s'exprime sur la visite de Sarkozy en Algérie. Les déclarations de Mohamed-Chérif Abbas relatives à la période coloniale et au président français, Nicolas Sarkozy, dont la visite en Algérie est prévue pour le 3 décembre prochain, ont suscité des réactions. Réactions qui n’ont pas laissé insensible leur auteur, le contraignant à envoyer un démenti à l’agence APS. Dans sa mise au point, le ministre affirme qu’il “n’a jamais été dans son intention de porter atteinte à l’image d’un chef d’État étranger”, Nicolas Sarkozy en l’occurrence qui serait, d’après les propos attribués au ministre, soutenu et porté à l’Élysée par le lobby juif. Par glissement, le propos a été qualifié d’antisémite. Ce que récuse le ministre des anciens combattants.

Le ministre Mohamed-Chérif Abbas a, par ailleurs, exprimé son étonnement et son mécontentement par “certains propos qui lui ont été prêtés par certains journaux à la suite de l’entretien qu’il a accordé au quotidien El Khabar, le 26 novembre dernier”. Dans cet entretien, il n’a jamais été dans mon intention d’enfreindre le principe que respectent tous les responsables algériens et que m’impose mon obligation de réserve, celui de ne jamais porter atteinte à l’image d’un chef d’État étranger”, a-t-il indiqué à l’agence. Et de mettre l’interprétation faite de sa déclaration dans le registre des spéculations. “Je ne peux assumer les spéculations irresponsables d’un quelconque journal sur un chef d’État ami, plus spécialement à la veille de sa visite en Algérie”, a-t-il conclu.

Synthèse de Billal, www.algerie-dz.com
D’après Liberté