ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le bilan des intempéries en Algérie s’alourdit

 
Le bilan des intempéries dans le nord de l’Algérie s’est alourdi jeudi par le décès de trois membres d’une même famille dans la wilaya d’Aïn Defla.
samedi 1er décembre 2007.

Graves intempéries en Algérie. Dans plusieurs localités de la wilaya d’Aïn Defla et notamment à M’khatna au niveau d’El-Gantra El-Kahla (pont noir), le pont provisoire qui avait été installé en attendant la construction du nouveau a été balayé. A El-Attef, dans l’ouest de la wilaya, on signale trois maisons effondrées et des routes coupées comme dans la daïra de Djelida. Les fortes chutes de pluies ininterrompues pendant ces trois derniers jours ont revêtu un caractère exceptionnel à Aïn Defla dans le nord de l’Algérie. Quelque 150 mm de pluie ont été enregistrés en 72 heures. Outre les pertes humaines et les dégâts matériels, les averses ont eu des incidences sur l’approvisionnement des marchés de fruits et légumes, entraînant une flambée des prix. « L’accès rendu difficile aux champs a entraîné une diminution de l’offre », expliquent des commerçants.

Dans la wilaya de Boumerdès, les recherches pour retrouver une personne qui avait été emportée, avec son camion, par les crues de oued Tiza, commune de Dellys, se poursuivaient jeudi, selon la protection civile. Les précipitations de ces derniers jours ont aussi causé des débordements d’oueds et l’effondrement d’habitations précaires dans plusieurs wilayas du Centre de l’Algérie comme à Blida, Alger et Boumerdès. Les débordements des oueds ont été aussi à l’origine de l’inondation de plusieurs habitations dans d’autres wilayas du Centre comme à Tipaza où le débordement de oued Hammaidia à Cherchell a causé la submersion de l’intérieur de la cité « Abane Ramdane ». La capitale n’a pas été épargnée par les inondations et plusieurs habitations précaires se sont effondrées à Hussein Dey, Reghaïa.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran