ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les barrages d’Algérie remplis à 47%

 
Le taux de remplissage des barrages d’Algérie a atteint près de 47% après les récentes pluies selon le ministère des Ressources en eau.
dimanche 2 décembre 2007.

Le barrage de Ghrib en Algérie. Le taux moyen de remplissage de barrages d’Algérie, d’après cette déclaration, est de 46,79%, contre 38,85% durant la même période de l’année écoulée. Selon cette source, la réserve totale des 59 barrages en exploitation, est passée de 2,547 milliards de m3 au 31 octobre dernier, à 2,719 milliards de m3 en ce 1er décembre. Les fortes précipitations qui ont touché, durant la dernière semaine de novembre, l’ensemble de la bande nord du pays ont ainsi apporté des volumes supplémentaires d’eau estimés à 255 millions de m3, indique-t-on. Ces apports, précise la même source, représentent près de 10 % des réserves nationales disponibles.

La région Ouest a recueilli un volume supplémentaire de 91 millions de m3 dans les 16 barrages disponibles, portant le taux de remplissage global de la région à 32,89% (25,84% en 2006). Les onze barrages du centre de l’Algérie ont reçu quelque 103 millions de m3. Leurs réserves ont augmenté pour atteindre un taux de remplissage de 68,29% (46,50% à fin novembre 2006). La vallée de Chlef a bénéficié, elle aussi, d’apports estimés à 49 millions de m3 dans les 12 barrages qu’elle compte, avec un taux de remplissage de 23,89% (15,95% l’année dernière). La région Est, qui compte 20 barrages, se démarque par de nouveaux apports jugés « insuffisants », totalisant 12 millions de m3. Les réserves y restent toutefois « correctes » avec un remplissage moyen de 58,24% (57,94% en 2006).

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Info Soir