ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les transports en Algérie à la veille de l’Aïd

 
Les transports à la veille de l’Aïd en Algérie seront fortement sollicités par les Algériens qui souhaitent fêter l’aid en famille.
mardi 18 décembre 2007.

Le secteur des transports en Algérie reste peu développé. Mis en oeuvre, il y un peu plus d’une année en Algérie, le plan de circulation routière n’aura pas servi à grand-chose au regard des embouteillages qui empoisonnent le quotidien des citoyens et bouchent les horizons du développement du pays. Ne nous manquait que la ligne bleue pour couronner les efforts entrepris jusque-là par les responsables qui pensent bien faire pour désengorger les zones urbaines, notamment, celles de l’Algérois. D’ailleurs, les initiateurs du plan en question n’en vantent plus les mérites. Contacté par nos soins, aucun responsable du ministère des Transports ne daigne faire des déclarations à ce sujet. Il faut croire que les autorités publiques ne sont pas habituées à faire « les comptes » de leurs opérations, encore moins à les rendre.

En cette fin d’année et surtout en cette veille de l’Aïd El-Adha en Algérie, les points de voyages grouillent de monde. Les autorités savent pertinemment qu’à cette période et durant toute la vie, les évènements sont répétitifs. Connus pour ne faire aucunement dans la perspective, les responsables de tous gabarits sont loin d’anticiper les choses. Ils laisseront les citoyens comme de tradition, s’en sortir tout seuls comme ils le peuvent. Les gares routières débordent de monde guettant impatiemment l’arrivée d’un bus pour embarquer chacun vers son horizon natal, regroupement familial oblige.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran