ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Lutte contre la mafia du sable en Algérie

 
La lutte s’intensifie en Algérie contre la mafia du sable avec l’annonce de larrestation de 43 pilleurs de sable à Boumerdès.
jeudi 27 décembre 2007.

La gendarmerie lutte contre la mafia du sable en Algérie. Les gendarmes mènent une véritable guerre contre des trafiquants organisés en réseaux mafieux et possédant des engins de la mort. Ils utilisent tous les moyens pour se partager les milliards du trafic. Ils font du sable une sorte de « pétrole jaune ». Ils sont devenus de richissimes personnages grâce à la criminalité multiforme : trafic de drogue, trafic de véhicules, prostitution, constructions illicites, commerce parallèle... Lundi denier, à l’aube, de retour vers le campement des forces de la Gendarmerie nationale après une descente marquée par de nombreuses arrestations effectuées dans les milieux du crime, un des véhicules de la patrouille a failli être percuté par un camion de marque GBH qui roulait à toute allure sur la route reliant la ville de Boudouaou à Corso, dans la wilaya de Boumerdès.

Les gendarmes ont réussi à freiner l’activité de ces pilleurs grâce à un travail colossal effectué sur le terrain. En tout cas, durant ces dix derniers mois et pour la même période de l’année précédente, pas moins de 200 camions ont été saisis, 205 personnes arrêtées et 1 500 mètres cubes de sable récupérés. C’est dire l’importance de la prolifération des réseaux de trafiquants de sable en Algérie. Ils sont aussi impliqués dans différents trafics, notamment celui la drogue, le commerce illicite, la prostitution, le terrorisme et même la construction illicite, selon notre interlocuteur. Mafia du sable et trafic de drogue Le lien a été établi par les gendarmes entre le trafic de drogue et ces pilleurs de sable qui sont les potentiels pourvoyeurs des stupéfiants. La descente effectuée vers minuit du côté de la ville côtière de Zemouri-El-Bahri a permis d’arrêter de jeunes personnes en train de consommer du kif dans une baraque de fortune.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant