ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie lutte contre le crime organisé

 
L’Algérie qui s’est engagé à lutter contre le crime organisé a ratifié une dizaine de conventions internationales relatives à la criminalité organisée.
vendredi 28 décembre 2007.

L'Algérie lutte activement contre le terrorisme et le crime organisé. C’est ce qu’a rappelé Me Miloud Brahimi, avocat et spécialiste en droit international lors d’une table ronde animée, hier, au Centre de presse d’El-Moudjahid avec la participation de la juriste Mme Zoubida Assoul, spécialiste de droit international et présidente du Réseau des femmes juristes arabes, et le commissaire Hassani de la Dgsn. Me Brahimi rappellera les conventions sur la lutte antiterroriste, au niveau arabe et africain partant de la législation nationale. Il a évoqué l’existence de l’office contre la contrebande et l’organisme de prévention et de lutte contre la corruption en plus de certains organismes internationaux tels que Transparency International qui a un bureau en Algérie.

Pour sa part, Mme Assoul après avoir défini le crime organisé transnational parlera de l’arsenal juridique et des efforts communs entre Etats pour lutter efficacement contre la criminalité organisée et la prévenir : « Ce crime n’est ni ordinaire ni ne relève du droit commun. Le terrorisme, l’une des formes de ce type de crimes, change à chaque fois sa façon d’opérer pour créer le sentiment d’insécurité des populations », dira-t-elle appelant à la « formation de spécialistes dans le domaine des TIC et de la lutte contre la criminalité (services de sécurité, magistrats, fiscalité, douanes...) avec la mise en place de moyens et des techniques modernes les plus sophistiqués pour y faire face ». Sans oublier d’affirmer que l’Algérie a déjà une expérience appréciable dans la lutte antiterroriste, elle précisera que « le terrorisme n’est plus une affaire algéro-algérienne. Il n’a ni nationalité ni frontières car le temps nous a donné raison ».

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après Info Soir