ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie envoie une première aide d’urgence

 
samedi 28 février 2004.

ALGER (AP) - Une première aide algérienne d’urgence aux sinistrés marocains du séisme de mardi est parti à destination de la région nord-est du Maroc touchée par le tremblement de terre d’Al-Hoceima qui a fait au moins 564 morts et 300 blessés selon un bilan provisoire. Un avion transportant des équipes de secours et du matériel a décollé mardi soir à minuit d’Alger.

L’appareil a décollé avec à son bord un détachement d’intervention spécialisé, composé de 73 éléments dont des équipes de sauvetage, de déblaiement, des équipes médicales et cynophiles ainsi que des officiers et agents de la Protection civile.

L’avion transporte également un lot de médicaments et un lot de groupes électrogènes. Il s’agit là d’une première aide car un deuxième avion doit décoller, mercredi matin, pour acheminer un lot de tentes, de couvertures et de denrées alimentaires.

Pour sa part, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a présenté, mardi, ses condoléances au peuple marocain. "C’est avec un grand intérêt et une profonde consternation que j’ai suivi les nouvelles du séisme qui a frappé la région d’Al-Hoceïma et certaines villes du royaume et ayant fait plusieurs morts parmi nos frères", a écrit le président algérien dans un message adressé au souverain marocain, Mohammed VI.

Après cette pénible épreuve, ajoute Abdelaziz Bouteflika, "j’exprime à Votre Majesté ainsi qu’au peuple marocain frère, en mon nom personnel et au nom du peuple algérien et de son gouvernement, notre solidarité absolue".

Les autorités marocaines avaient réagi aussi promptement que les autorités algériennes après le puissant tremblement de terre qui a fait près de 2.300 morts, le 21 mai 2003, dans la région de Boumerdes (50km à l’est d’Alger).

AP