ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’octroi de logements en Algérie sera réglementé

 
Les bénéficiaires de logements sociaux en Algérie seront inscrits dans un fichier national pour lutter contre l’escroquerie selon le ministre Nourredine Moussa.
vendredi 4 janvier 2008.

Les logements sociaux en Algérie en débat. « Nous n’acceptons plus que des personnes malhonnêtes bénéficient de plusieurs logements en Algérie dans des villes différentes, alors que celles qui sont réellement dans le besoin en sont privées », a déclaré, hier, Nourredine Moussa, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, ajoutant que des sanctions sévères seront infligées « à tous ceux qui oseront marchander avec les logements ». L’ existence d’un fichier national des bénéficiaires de logements sociaux et des aides de l’Etat pour la construction, élaboré en Algérie il y a quelques mois, facilitera, selon le ministre, l’opération de repérer ceux qui veulent faire du commerce avec les logements destinés initialement aux couches défavorisées de la société.

L’invité de l’émission « Tahawoulat » de la Chaîne I de la Radio nationale a rappelé que les textes réglementaires existants en Algérie interdisent aux bénéficiaires de logement social de le revendre avant « au moins dix ans » et que ces textes « seront appliqués à la lettre » afin de mettre fin à l’anarchie que tentent de semer ces personnes malhonnêtes. Interrogé sur le phénomène de certains occupants de bidonvilles qui revendent leurs logements sociaux et refont des demandes afin d’en bénéficier d’autres, Nourredine Moussa a répliqué que « ces gens-là seront délogés car ils font de ces gourbis des fonds de commerce ». Le ministre de l’Habitat a voulu rassurer les citoyens que le temps des manœuvres malsaines était révolu et que les logements sociaux iront, désormais, aux vrais nécessiteux.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Info Soir