ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le hooliganisme tue en Algérie

 
Le hooliganisme resurgit en Algérie où un jeune supporter a été assassiné à l’occasion du match qui a opposé le MC Alger et l’USM Blida au stade du 5 juillet.
samedi 19 janvier 2008.

Le jeune Djillali Melaïka fauché par le hooliganisme en Algérie. Pour certains, c’est l’agression de plus dans les stades d’Algérie qui sont devenus de véritables arènes où les supporters ne viennent plus pour assister à une partie de football mais pour se défouler parfois au péril de leur vie, comme ce fut le cas pour ce jeune fauché par la mort à la fleur de l’âge. Néanmoins, le silence de la FAF devant un tel drame a inquiété plus d’un. “Il est anormal que la FAF ne réagisse pas à un tel geste regrettable, car il s’agit avant tout d’un crime qui ne doit pas passer sous silence. Où est passée la FAF devant un tel drame ?”, s’interrogent les Blidéens avec rage et véhémence.

Pour sa part, le président de la LNF, Ali Malek, nous a contacté pour présenter à la famille ses condoléances et dénoncer cet acte. “Je suis vraiment désolé et navré pour. C’est un acte condamnable à plus d’un titre. C’est un jeune plein de dynamisme qui quitte la vie subitement pour une simple partie de football.”, nous dira-t-il avec émotion. Et d’ajouter : “Le phénomène du hooliganisme dans les stades d’Algérie n’est pas nouveau, il doit en principe interpeller tout le monde, car il s’agit avant de la mort d’un jeune. Il faut que les clubs jouent leur rôle pour sensibiliser leurs supporters afin d’éviter que de tels drames se renouvellent. Il y a urgence et le problème doit être pris au sérieux avant que d’autres drames surviennent dans nos stades.”

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté