ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les lycéens manifestent en Algérie

 
Des milliers de lycéens à travers l’Algérie ont manifestés pour protester contre les programmes surchargés et les menaces d’un examen du bac biaisé.
dimanche 20 janvier 2008.

Manifestations de lycéens en Algérie. Des centaines d’élèves de classes terminales des différents lycées d’Alger ont manifesté, hier, devant le siège du ministère de l’Education, afin de protester contre les programmes surchargés, et exprimer leur refus du communiqué « rassurant » émis par le ministère à la fin de la semaine. Le rassemblement organisé par les élèves de terminale de 14 lycées s’est transformé en une grande manifestation, où ont été scandés des slogans hostiles aux réformes en cours, ou qui réclament des mesures tangibles, afin d’alléger le poids des cours dont le nombre dépasse de loin le volume horaire annuel réservé pour chaque matière, selon les protestataires qui ont préféré transmettre leurs préoccupations, cette fois, au premier responsable du secteur.

Des milliers d’élèves des classes terminales d’autres wilayas d’Algérie, notamment Tizi Ouzou, Béjaïa, Tipaza, Médéa et Blida, ont organisé, hier, une marche de protestation où ils ont brandi des pancartes où on pouvait lire « le programme scolaire 2008, un échec prématuré » ou « nous refusons d’être des cobayes ». Par ailleurs le sit-in des élèves de terminale, au niveau des directions de l’éducation de Constantine, Annaba, Sétif, Jijel, Guelma, Oum Boughi, Skikda et Biskra s’est transformé hier en une manifestation de grande envergure, qui a nécessité l’intervention des services de sécurité qui ont dispersé les élèves et arrêté certains d’entre eux. A l’Ouest également, des centaines d’élèves des différents lycées d’Oran, Aïn Temouchent, Mostaganem et Chlef ont scandé des slogans hostiles au nouveau programme imposé par le ministère de l’Education.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar