ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La Gendarmerie se redéploie en Kabylie

 
La Gendarmerie nationale a annoncé un plan de redéploiement en Kabylie visant à lutter contre l’insécurité qui s’est installée dans la région.
dimanche 27 janvier 2008.

La Gendarmerie nationale se repositionne en Kabylie. Le responsable de la brigade routière du groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Tizi Ouzou en Kabylie a réaffirmé, lors d’une conférence de presse tenue hier matin en son siège, la volonté de ce corps de se réinstaller totalement dans les 67 communes de la willaya, selon un plan du commandement général de ce corps de sécurité. M. Hemdi Rouari, commandant du groupement, a déclaré que les services de la gendarmerie sont prêts à livrer d’ici à la fin de l’année 2008, au plus tard dès le début de l’année 2009, 14 autres brigades de gendarmerie communales, retenues selon « un ordre de priorité », pour avoir un total de 34 brigades à la fin de cette échéance à l’échelle de wilaya.

Revenant sur le « retard » accusé dans la mise en œuvre du plan d’établissement d’une brigade de gendarmerie dans chaque commune comme annoncé à maintes reprises par les chefs de ce corps, le responsable a affirmé que c’était dû aux problèmes techniques liés au choix des terrains appropriés pour la construction des brigades. Ces contraintes étant dépassées, il ne reste plus maintenant qu’à choisir les entreprises de réalisation, soutient le conférencier qui a noté que la gendarmerie, qui « est là pour la sécurité des personnes et de leurs biens », n’a pas de problèmes avec la population de la Kabylie. Se basant sur « la disponibilité de la population à coopérer avec nos forces, notamment dans le domaine de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes », l’officier affirmera que les « conditions sont favorables à ce redéploiement ». S’agissant de la couverture sécuritaire de la wilaya par la Gendarmerie nationale, six compagnies, 20 brigades territoriales et une brigade de la sécurité routière dont la compétence s’étend à l’ensemble des 67 communes de la wilaya sont actuellement opérationnelles, selon le commandant Rouari.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après La Tribune