ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les pratiques des évangélistes en Algérie inquiètent

 
Le mouvement d’évangélisation en Algérie notamment dans la région de la Kabylie inquiète le Haut conseil islamique qui préconise plus de fermeté.
mardi 5 février 2008.

Les évangélistes inquiétent les autorités en Algérie. Cheikh Bouamrane, président du Haut conseil islamique qui dépend de la présidence de la république, a demandé aux autorités algériennes d’endiguer les sources qui nourrissent le mouvement d’évangélisation en Algérie, qui sont selon lui l’ignorance, la pauvreté et l’injustice. Il a également révélé l’expulsion de jeunes Africains suspectés d’évangélisation à Tizi Ouzou. Bouamrane a précisé que les rapports du Haut conseil islamique déposés à la Présidence : « ont conclu que les évangélistes en Algérie n’agissent que dans le but de porter atteinte à l’Islam ». Au moment où le ministère des Affaires religieuses tente de minimiser le mouvement d’évangélisation qui serait le seul fait d’éléments isolés, Bouamrane évoque des informations « qui nous sont parvenues de professeurs jaloux pour leur religion, et qui indiquent que les wilayas d’Oran, Tizi Ouzou, Ouargla, Skikda et Adrar font face à une attaque évangéliste », soulignant la vente de livres d’évangélisation à Skikda. Bouamrane a déclaré, qu’en tant qu’expert à l’Unesco, il a demandé à l’Organisation des Nations-unies de promulguer une loi qui impose le respect des religions et des cultes, et prévoit des sanctions contre quiconque porte atteinte à l’Islam, au Christianisme ou au Judaïsme.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar