ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie formera 15000 policiers par an jusqu’à 2010

 
L’Algérie va investir plusieurs dizaines de milliars de dinars pour former 15000 policiers par an durant les trois prochaines années.
dimanche 10 février 2008.

L'Algérie renforcer ses effectifs de police. Ali Tounsi, directeur général de la Sûreté nationale, en marge de la cérémonie de sortie de la première promotion du Centre de la formation continue des agents et officiers de police d’Hydra a affirmé : « La police algérienne à la pointe des polices du monde ». Par cette déclaration, M. Tounsi veut faire valoir les investissements consentis par l’Etat en matière de formation et d’acquisition de nouveaux équipements. D’ailleurs, en matière de budget, la loi de finances 2008 consacre 268 milliards DA au ministère de l’Intérieur, soit 67 milliards de plus que l’année précédente. D’humeur joviale, M. Tounsi n’a pas tari d’éloges à l’égard des formateurs. « Je suis de plus en plus satisfait de ce qui se fait dans le cadre de la formation [des agents et officiers de police]. C’est le fruit de plus de dix années de travail et les résultats commencent à poindre, que ce soit dans le cadre de la lutte antiterroriste ou dans celle contre le crime organisé en Algérie », poursuit-il en s’adressant à un instructeur d’arts martiaux, âgé de 38 ans.

Pour ce qui est du matériel acquis, à l’image de la dizaine de voitures blindées reçues dernièrement, M. Tounsi informe que la police algérienne se trouve dans la phase de « modernisation et d’amélioration ». « Tout ce qui se créera de nouveau en matière d’équipements, on l’aura », lance-t-il fièrement. S’agissant de la nouvelle promotion, M. Ali Tounsi précise qu’elle vient « renforcer les effectifs de la police nationale » pour arriver à l’objectif tracé qui est de renflouer les rangs de la police de 15 000 recrues par an et cela afin d’atteindre à l’horizon 2009-2010 un nombre global de 200 000 policiers couvrant tout le territoire national. Portant le nom de « Aktouf Abdelmoumen », la première promotion de commissaires principaux de police sortie du Centre d’Hydra compte 283 lauréats. Ces nouveaux diplômés auront reçu une formation de 6 mois dans des domaines très variés tels que les matières relatives au droit, aux différentes techniques professionnelles, à l’exercice physique et autres.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après La Tribune