ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie envoit des imams en France

 
L’Algérie a envoyé 29 imams et morchidates pour l’encadrement des mosquées en France dans le cadre d’un accord signé entre Alger et Paris.
dimanche 17 février 2008.

L'Algérie fournit des imams algériens à la France. Les candidats retenus, formés en théologie en Algérie, se dirigeront aujourd’hui à Paris pour accomplir leur mission d’enseignement des valeurs de l’islam à la communauté algérienne. Durant une période de quatre ans, ces imams et morchidates devront prôner « les bonnes vertus et la cohabitation avec l’autre », en direction des jeunes en particulier vivant en France qui ont besoin d’être encadrés pour rester attachés à leur religion et à leur patrie. A la veille de leur départ, les imams et les morchidates ont été reçus, hier, par le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs pour les dernières consignes pour le bon déroulement de cette opération. Selon l’APS, le ministre a instruit les encadreurs à oeuvrer pour « la diffusion des valeurs de la tolérance, de la magnanimité et de l’altruisme ». Le ministre a appelé « à valoriser ces valeurs et à se rapprocher des enfants des immigrés pour leur inculquer le sens de la citoyenneté et de la loyauté envers la patrie », soulignant que le patriotisme et l’islam « sont indissociables et qu’un bon musulman doit être loyal à sa patrie ».

M. Ghlamallah a rappelé aux imams « leur devoir de respecter les lois de l’Etat hôte, car vous êtes chargés de la prédication et non de mener une guerre, d’où la nécessité de faire montre d’une conduite exemplaire, de dialoguer de la meilleure manière avec l’autre, notamment les non-musulmans, et de veiller à mettre en valeur la véritable image de l’islam ». Pour le ministre, la mission des imams « ne doit pas uniquement se limiter à assurer l’imamat, mais aussi à instruire les adultes à apprendre le Coran aux plus jeunes, à faire connaître les préceptes de l’islam aux musulmans et aux non-musulmans, tout en appelant les Algériens à s’en tenir aux lois de l’Etat hôte ». Par ailleurs, M. Ghlamallah a exhorté les imams à intensifier leurs activités religieuses et sociales à l’intérieur et à l’extérieur de la mosquée, pour être au service de la communauté musulmane en France, en accordant davantage d’intérêt aux jeunes. Durant cette même année, un autre groupe composé d’une vingtaine d’imams devra se rendre en France pour accomplir la même mission selon le ministère des affaires religieuses.

Synthèse de Ahlem, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran