ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie envoie plusieurs imams en France

 
L’Algérie a envoyé 29 imams en France pour encadrer les prières du vendredi dans les mosquées françaises.
mardi 19 février 2008.

L'Algérie et la France coopèrent dans le religieux. Arrivés dimanche à Paris dans un vol d’Air Algérie, ces imams ont eu une réunion de travail avec le recteur de la Mosquée de Paris à l’issue de laquelle ils ont été informés des missions qu’ils devront accomplir. Il a été question surtout des conditions de travail dans lesquelles ils vont exercer. Pour M. Ounoughi, inspecteur général à la Mosquée de Paris, « la préparation des documents administratifs est actuellement en cours pour permettre aux imams de rejoindre rapidement leur lieu d’affectation, ils seront répartis sur l’ensemble du territoire français ». La même source ajoute que « les deux mourchidate seront affectées dans les régions du nord et de l’est de la France, où il existe une forte communauté musulmane. Pour le moment, seule une est arrivée hier à Paris. Elle sera rejointe par trois autres en mars prochain ».

L’arrivée de ces imams en France ne manquera certainement pas de mettre les choses au clair afin que les parties qui veillent au bon déroulement de la pratique religieuse dans les mosquées maîtrisent le rôle de chaque personne. Une désorganisation, voire une anarchie, caractérisaient jusque-là le déroulement des prières du vendredi. A cette désorganisation, est venue s’ajouter la non-maîtrise des prêches du vendredi. Des voix se sont en effet élevées pour remettre en cause le contenu des prêches que d’aucuns jugent « inappropriés ». C’est la raison pour laquelle le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, en collaboration avec l’Association de la Mosquée de Paris ont décidé de prendre les choses en main. L’apport de ces imams, formés en Algérie pour des missions bien définies, sera sans l’ombre de doute, positif. Il effacera vraisemblablement les quelques « dérives » enregistrées ces dernières années, aussi bien dans la teneur des prêches que dans la gestion des lieux. Du côté de l’Algérie, on se félicite déjà de la nouveauté, appelée certainement à être consolidée dans les 2 000 mosquées et salles de prière qui existent sur le territoire français.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après La Tribune